Contenu optimiste...

ALAIN, Propos sur le bonheur, Folio – 1985

Voici le jardin du philosophe. On y cueillera des fruits mûris sur le tronc de la sagesse commune et dorés à cette autre lumière des idées. Ils en reprennent leur saveur d’origine, qui est le goût de l’existence. Saveur oubliée en nos pensées ; car on voudrait s’assurer que l’existence est bonne et on ne le peut ; on en déçoit donc l’espérance par précaution, prononçant qu’elle est mauvaise. De là s’étend l’empire de l’imagination déréglée, en quoi Alain, se confiant à la sagesse du corps, restaure la souveraineté claire de l’homme heureux et qui n’attend pas pour l’être, ici et non ailleurs, que l’événement lui donne raison, acteur enfin et non spectateur de soi-même.

Laisser un message