Sylvie Brisson

Directrice des ressources humaines du Groupe Club Méditerranée

Sylvie Brisson

Directrice des ressources humaines du Groupe Club Méditerranée
linkedin-icon

Biography

Depuis sa création en 1950, le Club Med porte les couleurs  de l’optimisme et du bonheur pour faire vivre à ses clients et à ses équipes une expérience riche et unique.
C’est sous l’angle des hommes que je souhaite inscrire le Club Med dans ce partenariat avec le Printemps de l’Optimisme. Cette dimension, qui chez nous se confond avec le « bonheur », est une façon de voir la vie. C’est un regard fait d’enthousiasme, de positivisme et de bienveillance qui s’inscrit dans le parcours de nos collaborateurs, les GO.
Le Club Med c’est à la fois une école de vie, une école de formation, un révélateur pour tous ceux qui sont à la recherche d’émotions, de bonheur et de professionnalisme mais c’est aussi, et surtout, une aventure humaine.
Depuis près de 65 ans les générations de GO qui se sont succédées dans nos Villages pour faire rire, pour écouter ou émouvoir nos clients ont toujours eu les pieds sur terre, le fameux « O », Organisateur,  de GO, et la tête dans les étoiles, le « G » signifiant « Gentil ». Mais à y regarder de plus près peut-être que GO pourrait vouloir dire Gentil Optimiste. Cela nous va bien !
Cette optimisme de vie, c’est ce que viennent chercher nos clients au Club Med comme d’ailleurs nos équipes. C’est le « produit » que nous proposons. Il a d’autant plus de valeur qu’il semble de plus en plus rare. Il donne une saveur unique à une expérience de vacances ou à un parcours professionnel.
Pour beaucoup l’optimisme est une contrée à redécouvrir. Pour nous il est un jardin que nous ne cessons de cultiver. Nous pourrions être des « jardiniers du bonheur » capables d’entretenir toute une variété d’essence, de parfum et de couleur qui poussent seulement dans un terreau d’optimisme. Cette « horticulture de la joie » est notre remède à la morosité ambiante.
Elle nous permet de souder nos équipes, de réagir aux crises successives qui touchent les régions du monde où nous sommes implantés.
Encore une fois nous ne sommes pas de « doux rêveurs »  mais des hommes et des femmes qui ont décidé depuis 1950 que la morosité ne passerait pas par nous et que la meilleure façon d’être pleinement dans notre époque est de vivre des utopies réalistes. C’est ce que nous faisons. C’est ce que nous vendons. C’est ce à quoi nous croyons.
C’est ce qui nous rend heureux et qui rend heureux ceux que nous accueillons. C’est tout le sens du partenariat avec le Printemps de l’Optimisme. Dernière chose, pour nous le Printemps, c’est toute l’année !

Sylvie Brisson, Directrice des ressources humaines du Groupe Club Méditerranée